Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Thomas PETIT
  • : Recherche et partage d'alternatives à une société en panne d'imagination sociale. La théorie doit mener à une pratique positive.
  • Contact

Profil

  • Thomas PETIT
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique.
Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique. Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col

Rechercher

8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 18:18

Je n'ai jamais été fan de Charlie Hebdo.

Pour moi, leurs caricatures sont souvent malsaines et violentes.

Pour autant, la tuerie qui a eu lieu ce 7 janvier 2015 nous concerne tous.

Il ne s'agit pas d'un acte fanatique musulman mais d'un crime d'extrémistes contre la liberté d'expression.

Alors aujourd'hui, nous sommes tous Charlie. Non pas que l'on cautionne des provocations parfois inutiles et souvent maladroites, mais parce que nous sommes tous touchés par la violence contre la parole.

La parole peut être violente mais elle n'empêche pas la réponse, le débat.

Le problème des extrémistes qu'ils soient d'extrêmes droite, staliniens, nationalistes ou religieux, c'est qu'ils refusent le débat et n'ont pour seule défense que l'agression et la suppression, c'est à dire l'inacceptable.

Ceux qui ont été tués n'étaient pas contre les musulmans mais contre la violence.

Ils n'aimaient pas les religions parce qu'elles sont trop souvent le prétexte à cette violence.

Mais ils n'aimaient pas non plus les racistes, les nationalistes, tous ceux qui portent la haine de l'autre, toutes les idéologies qui peuvent pousser à ne plus reconnaître l'humanité dans ceux qui ne croient pas la même chose voire qui sont naturellement différents.

Ceux qui ont été tués reconnaissaient au contraire l'humanité chez les autres, chez tous les autres, et même chez ceux qu'ils critiquaient. Ils avaient du mal à supporter que des hommes et des femmes puissent s'aveugler au point de faire l'inacceptable et ils voulaient secouer par leurs dessins, par leurs analyses, pour redonner un point de vue, pour redonner une humanité, une tolérance, qui empêchent cette violence.

Aujourd'hui, nous sommes tous Charlie tant que nous gardons cet esprit de liberté, de tolérance, d'humanité dans nos réactions.

Quand j'entends le FN vouloir porter l'idée de peine de mort en voulant récupérer de manière sordide cette tuerie, nous tous Charlie que nous sommes ne pouvons que nous élever contre ce parti de haine, ce parti qui dans cette proposition veut donner raison aux terroristes et faire de nous aussi des bouchers, des personnes ayant perdu notre humanité et notre capacité à voir en l'autre son humanité.

Faut-il rappeler le sort des journalistes en Russie nationaliste du financeur du FN qu'est Poutine?

Alors nous tous Charlie, continuons leur combat, leur résistance contre la violence et élevons nous de manière pacifique et tolérante contre cet acte barbare de quelques individus perdus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas PETIT
commenter cet article

commentaires

plomberie paris 17eme 01/02/2015 10:10

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Thomas PETIT 02/02/2015 11:01

Bonjour,
Le lien ne fonctionne pas.
Pourriez-vous préciser l'adresse svp?