Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Thomas PETIT
  • : Recherche et partage d'alternatives à une société en panne d'imagination sociale. La théorie doit mener à une pratique positive.
  • Contact

Profil

  • Thomas PETIT
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique.
Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique. Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col

Rechercher

21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 12:06
SARKOZY propose à OBAMA de se mettre au travail pour changer le monde avec lui.
Au-delà de la forme qui pourrait offenser l'homme le plus puissant du monde, qui a déjà proposé un plan de relance historique face à un roitelet qui fait un pseudo-plan de relance ne consistant qu'à avancer des dépenses sans savoir s'il a la capacité immédiate de lancer ses projets, il y a des éléments de fond très intéressants.

En effet, le "Yes We Can" rappelle le "Ensemble tout est possible".
Le succès politique de ces 2 slogans invite à réfléchir sur les discours prudentiels permanents et sur l'incapacité affirmée de certains à ne rien pouvoir faire (voir Jospin devant les salariés de Lu).
L'activisme forcené d'OBAMA invitant 10 millions d'internautes à participer à la politique, recevant spécialistes de tout domaine, ... en préparation de son investiture rappelle aussi l'énergie de notre président français.
La référence permanente au travail est aussi un angle commun possible.

Mais la comparaison s'arrête là.

Il n'y a qu'à écouter le discours d'investiture d'OBAMA pour se rendre compte que quand le président français fait un plan de relance du pouvoir d'achat des plus riches (TEPA), quand le président invite ceux qui ont déjà un travail à gagner encore plus, quand le président français indique que les plus pauvres devront faire des efforts en cotisant plus (retraites, IRCANTEC, franchises médicales), quand son plan de relance consiste à renflouer les caisses des conseils d'administration ou à diminuer les prix pour une consommation toujours sans sens, quand il détruit les symboles de la liberté dont le dimanche est une partie importante, quand il détruit les infrastructures et l'Etat à travers la Révision Générale des Politiques Publiques, les réductions d'effectifs et les privatisations...

OBAMA au contraire propose un plan de relance du pouvoir d'achat des plus pauvres, il veut donner du travail à tous pour faire profiter la communauté, il veut que les entreprises et les plus riches donnent les moyens de protections sociales, il fait un plan qui impose des règles aux insitutions financières et des résultats notamment écologiques aux industriels, il redonne du sens en reprenant les symboles (parcours de Lincoln, lieu du discours de Martin Luther KING...), il veut redonner des infrastructures à son pays.

Dans cette confusion de forme mais ces différences majeures de fond, je vois la différence entre une pensée de droite et une pensée de gauche. Si les discours, les slogans, les affiches, ... donnent une impression de similitude entre droite et gauche, les actions et conséquences sur la population d'un gouvernement de droite ou de gauche sont extrêmement différentes.
Il serait utile que les médias le montrent enfin aux électeurs afin que la France ne devienne pas le pire des USA quand les USA deviennent le mieux de la France.

Yes We Can !

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas PETIT - dans Actualité
commenter cet article

commentaires