Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Thomas PETIT
  • : Recherche et partage d'alternatives à une société en panne d'imagination sociale. La théorie doit mener à une pratique positive.
  • Contact

Profil

  • Thomas PETIT
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique.
Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique. Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col

Rechercher

27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 16:11
J'écoutais ce matin France Info qui parlait des prévisions de mobilisation importante du 29 janvier.
Intervient alors Frédéric LEFEBVRE, député UMP et porte-parole du même parti.
M. LEFEBVRE, dans sa grande écoute du peuple nous dit que le 29 est une manifestation fantôme car elle dénonce une crise dont le gouvernement n'est pas responsable. Il indique même que certains, même de gauche, viennent tous les jours lui dire que le gouvernement a très bien réagit à la crise et qu'heureusement que super-sarko était là pour le faire.

1ère remarque : il est intéressant de voir qu'un député indique qu'il n'est pour rien dans le plan de relance alors qu'il est responsable de la décision de valider ou pas les options, voire de les modifier. Il est vrai qu'il fait partie de cette majorité qui soutient un gouvernement qui fait tout passer en urgence et qui veut réduire le droit d'initiative du parlement en réduisant la capacité d'amendement.
En tout cas, ça montre bien le peu de cas qu'il fait de sa charge, de sa responsabilité.

2ème remarque : où est l'analyse sur les réformes qui sont largement responsables de cette mobilisation , de ce ras-le-bol, d'une population qui n'a pas voté pour voir 5 lois judiciaires en 5 ans, une réforme de l'état autocratique, un paquet fiscal pour le pouvoir d'achat de ceux qui n'en ont pas besoin...
Encore une fois, le gouvernement essaie de dévier le débat. Il s'évertue à ne pas répondre aux demandes de ceux qui souffrent vraiment, durablement, de manière systémique.

Il faut être lucide : le gouvernement sait très bien pourquoi nous allons descendre dans la rue jeudi. Mais il refuse de nous entendre car il veut rester sur sa ligne idéologique profitant à ses commanditaires plutôt qu'au pays qu'il devrait servir.
Ce gouvernement ne prend pas ses responsabilités!
Le dernier exemple en date est la décision unilatérale de délocaliser 500 personnes de l'INSEE malgré un pré-rapport de la direction de l'INSEE qui montre combien il était dangereux et coûteux d'agir ainsi.

Le président est élu, pas le gouvernement. En prenant en façade la responsabilité de tout, avec une immunité totale dans le même temps, Sarkozy couvre son gouvernement.
Le 29, un seul objectif unitaire et logique permettrait de changer la donne : demander la démission du gouvernement !
Il faut rendre à nouveau responsable de ces ministres qui, comme en maternelle, assument si peu en montrant toujours une lettre du président, sorte de décret impérial qu'ils auraient l'obligation de suivre alors que leur responsabilité est de démissionner s'ils sont contre. S'ils ne démissionnent pas, c'est qu'ils sont soit pour, soit assujettis. Dans les 2 cas, ils sont responsables et doivent répondre de leurs actes devant leurs patrons, nous les citoyens !

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas PETIT - dans Politique
commenter cet article

commentaires