Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Thomas PETIT
  • : Recherche et partage d'alternatives à une société en panne d'imagination sociale. La théorie doit mener à une pratique positive.
  • Contact

Profil

  • Thomas PETIT
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique.
Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique. Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col

Rechercher

3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 22:46
Comme d'habitude, Nicolas SARKOZY a fait beaucoup d'annonces mais au final, ce qu'il a obtenu n'est rien d'autre que de la poudre aux yeux.
Mais il n'est pas le seul en cause. Faute de vision anti-capitaliste, OBAMA s'est concentré sur des montants de garantie des systèmes financiers actuels sans grande contre-partie.

Les marchés financiers ne s'y sont pas trompés et se sont emballés hier : le G20 donne un chèque en blanc à la spéculation et à une activité financière sans base réelle.
Ainsi, les fonds obtenus sont tous tournés vers la garantie de la finance, rien vers l'économie réelle. Rien sur les suppressions d'emploi, rien sur le développement durable, rien sur la fracture sociale, ... C'est donc la victoire des 1% les plus riches sur le reste du monde.

Combien de temps cela va-t-il durer? Combien de temps les petits accepteront de faire des sacrifices insoutenables quand les grands continuent à se garantir avec mépris et cynisme leur cupidité?

Pour un modéré, un anti-violence et donc un anti-révolution, il s'agit d'une véritable catastrophe. En effet, des bases économiques d'une crise majeure qu'ils avaient installé avec une dérégulation et un parasitage des richesses des petits, ils installent désormais les bases d'une crise politique et sociale majeure. Sans solution politique utile pour les plus démunis, sans solution contre l'augmentation du nombre des plus démunis, ils augmentent cette armée des mécontents. Sans réponse (pas seulement écoute...) aux revendications de ces mécontents, la révolte sera leur seul moyen et la société ne pourra qu'en pâtir.

Espérons que les élections européennes changent la donne et qu'une commission socialiste pourra imposer un vrai changement de système économique.
Autrement, nous aurons la révolution, soit par la victoire politique hautaine des bling-bling, soit par la victoire politique des extrêmes. Seul le vote socialiste pourra donner l'espoir d'une troisième voie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas PETIT - dans Politique
commenter cet article

commentaires