Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Thomas PETIT
  • : Recherche et partage d'alternatives à une société en panne d'imagination sociale. La théorie doit mener à une pratique positive.
  • Contact

Profil

  • Thomas PETIT
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique.
Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique. Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col

Rechercher

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 00:21
L'État, la nation, impose à ses entreprises devenues internationales de se préoccuper de sa région d'accueil.

L'État a par ailleurs une mission d'aménagement du territoire.

Et pourtant, quand l'État supprime 30000 postes dans l'année, il ne s'occupe pas du tout des dégâts, ni sociaux, ni économiques, subis par la nation.

En période de plein-emploi, la question ne se pose pas.

Mais en période de chômage, de travailleurs pauvres, de détresse sociale, ... ne devrait-on pas imposer à l'État une priorité à l'emploi comme on impose des entreprises des investissements pour valoriser une région quittée? Qu'il y ait des besoins majeurs ou qu'il s'agisse de renforcer des services existants, de diminuer le nombre d'élèves par classe ou d'augmenter les contrôles fiscaux pour réduire la fraude, la triche, l'iniquité, l'État peut toujours garder ses emplois de préférence à des investissements matériels parfois très coûteux pour leur entretien.

Il s'agirait donc d'imposer aux gouvernements de mettre l'homme au centre des préoccupations politiques.

Au lieu de faire une loi limitant le déficit aux investissements matériels, il serait utile de faire une loi autorisant le déficit pour employer des chercheurs d'emploi !

On appellerait ça la Responsabilité Sociale de l'État.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas PETIT - dans Economie
commenter cet article

commentaires