Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Thomas PETIT
  • : Recherche et partage d'alternatives à une société en panne d'imagination sociale. La théorie doit mener à une pratique positive.
  • Contact

Profil

  • Thomas PETIT
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique.
Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique. Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col

Rechercher

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 11:30

Christopher BUCKLEY propose dans une fiction que les plus de 70 ans puissent choisir de se suicider plutôt que d'être un boulet pour la société.

 Michaël Hajdenberg a écrit sur son blog (http://www.mediapart.fr/club/blog/michael-hajdenberg/060410/retraites-et-si-incitait-les-vieux-se-suicider#comment-513157) un article pour signaler cette idée à l'humour noir mais avec une pointe de réalisme : et pourquoi pas, peut-on se dire en lisant l'article.


Voilà le commentaire que j'ai posté :


"Le problème des retraites est en fait un problème de marché du travail : le MEDEF ne veut surtout pas le plein emploi qui les obligerait à augmenter les salaires.


Au niveau des finances, au moins en France, il n'y pas un réel problème. D'ailleurs, la hausse des dépenses vis-à-vis des retraités sera de 1,7 points de PIB en 2050 (d'ici 40 ans donc) alors qu'elle a été de 2,3 points de 1980 à 2000 (soit en moitié moins de temps). La restructuration de la pyramide des âges, à production constante, fait que l'on peut parfaitement amortir ce coût supplémentaire... si l'on ne fait pas plus d'enfants que la moyenne actuelle !


Bon, après avoir dit ça et donc être sorti de l'ambiance de panique actuelle sur les finances des retraites, on peut aussi parler de tuer les vieux, voire à la naissance, comme un projet de société. C'est vrai que ça simplifierait la vie si l'on n'était pas emmerdés par tous ces nantis qui touchent le minimum vieillesse ou le RMI ou coûtent en logement étudiant. C'est incroyable tout ce qu'il y a comme dépenses quand même. Vous pourriez pas vous flinguer histoire de laisser tranquilles ces bonnes gens qui ont la décence d'avoir du fric ???


... quoi? ... que me dites vous? ... sans ces boulets ceux qui ont du fric auraient du fric mais ne pourraient même plus se nourrir? Leurs poubelles s'entasseraient devant leurs portes et l'électricité n'arriverait plus jusque chez eux? Faute de chauffeur ils devraient prendre les transports en commun qui seraient dans une grève permanente faute de conducteurs de trains et de contrôleurs pour assurer un minimum de sécurité?


Bon OK, il faudra peut être en garder quelques uns alors... Voire tous. Peut être faut-il de tout pour faire un monde... même des boulets qui coûtent cher? "

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas PETIT - dans Société
commenter cet article

commentaires