Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Thomas PETIT
  • : Recherche et partage d'alternatives à une société en panne d'imagination sociale. La théorie doit mener à une pratique positive.
  • Contact

Profil

  • Thomas PETIT
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique.
Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique. Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col

Rechercher

22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 12:17
Le chiffre du jour était l'augmentation de 2 mois de l'espérance de vie.
Le commentaire de beaucoup était évidemment qu'à ce rythme, les retraites ne pourraient être financées.

Or en prenant une estimation basse de l'espérance de vie à 75 ans, nous avons donc environ 900 mois à vivre (75x12).
Une augmentation de 2 mois équivaut donc à 0,22% d'espérance de vie supplémentaire.

La moyenne de long terme admise de la croissance est de 2%.
Les gains de productivité estimés par l'INSEE (moyenne entre 2001 et 2006) sont de 1,63%

Le premier chiffre comparatif (la croissance) montre qu'il est tout à fait possible de financer 0,22% d'augmentation de la durée de vie, le deuxième (gains de productivités) montre que ce financement peut se faire sans augmenter la durée du travai, au contraire.

La réforme des retraites est donc un choix politique pas une nécessité démographique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas PETIT - dans Economie
commenter cet article

commentaires