Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Thomas PETIT
  • : Recherche et partage d'alternatives à une société en panne d'imagination sociale. La théorie doit mener à une pratique positive.
  • Contact

Profil

  • Thomas PETIT
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique.
Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col
  • Economiste de formation et de prédilection, j'ai touché à pas mal de petits boulots dans le privé et la fonction publique. Actuellement permanent syndical des ministères finances et économie pour améliorer les conditions de travail de mes col

Rechercher

4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 16:36

Le Parti Socialiste est en phase de congrès.

Les élections départementales arrivent mais les militants pour une fois ne s'activent pas seulement à coller des affiches mais aussi à réfléchir à l'avenir du parti, à l'avenir de la France si nous parvenons à mettre en place nos propositions quand nous sommes au gouvernement.

C'est une phase à la fois fatigante tant on a envie de dire des choses, d'envoyer des messages, et pour les mêmes raisons une période stimulante, passionnante.

Bien que le gouvernement socialiste nous désespère parfois par son incapacité à être fier d'être socialiste, l'idéologie mondiale est en train de basculer et de nous donner raison, portant un espoir de renouveau.

Ainsi, que ce soit au niveau du financement de l'économie par création monétaire ou la réduction des inégalités et du chômage par une reprise de la réduction du temps de travail, les idées proposées, diffusées dans ce blog trouvent depuis quelques temps un echo dans les réflexions universitaires, politiques, et même dans les actes pratiques.

Un vent de renouveau se lève dans le monde et nous allons tenter de le porter au sein du parti socialiste dans les mois qui viennent.

Le congrès de Poitiers sera capital pour savoir si ce grand parti, point de gravité de la gauche, retrouve ses valeurs et sa fierté qui ont fait son succès en 1997, ou bien s'il reste sur une ligne caporaliste, sans idée, et se détournant vers les mirages néolibéraux.

Ce congrès sera capital car il soit il permettra une relance de la gauche et le succès de la fin du quiquennat, soit il condamnera le PS au même destin que le Pasok en Grèce tout en donnant les clés aux extrémistes et à la marée noire lepéniste.

La France mérite mieux que cela et nous allons y travailler !

Dans les jours qui viennent, je vais donc proposer sur ce site les différentes contributions auxquelles j'ai participé et/ou qu'il me semble intéressantes à lire et à soutenir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas PETIT - dans Politique
commenter cet article

commentaires